Cameroun : plusieurs dizaines de morts dans le déraillement d’un train

Le train, bondé en raison de l’interruption du trafic routier entre les deux plus grandes villes du pays, transportait quelque 1300 voyageurs. Un premier bilan fait état de 55 morts et 600 blessés.

Au moins cinquante-cinq personnes ont péri ce vendredi au Cameroun dans le déraillement d’un train de voyageurs reliant Yaoundé à la ville portuaire de Douala, a annoncé la radio-télévision d’État (CRTV). «On dénombre également plus de 600 blessés», a ajouté la radio d’État. «Le pronostic vital de certains blessés est très engagé (…) Les causes de l’accident ne sont pas encore élucidées». Selon les premiers éléments, plusieurs wagons se seraient retournés.

Le train, bondé en raison de l’interruption du trafic routier entre les deux villes due à l’effondrement d’un pont, a déraillé un peu avant la ville d’Eseka, dans le centre du pays, avait annoncé auparavant le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, faisant état de «dégâts importants, humains et matériels». Ce déraillement a fortement perturbé la circulation sur la voie ferrée, a précisé la radio.

accident-train-2

«Une cellule de crise placée sous l’autorité du Ministre des Transports et pilotée par la Direction Générale de Camrail a été mise sur pied. L’ensemble des équipes de Camrail ainsi que d’importantes équipes de secours sont mobilisées. Un PC sanitaire a été mis en place pour transférer les blessés à l’Hôpital de District d’Eseka. Un numéro d’information à disposition des usagers est disponible au (+237) 699 10 18 10. La Direction Générale fortement éprouvée adresse ses condoléances aux familles des victimes et tiens le public informé de l’évolution de la situation» indique la Direction de Camrail, le transporteur ferroviaire.

Vu l’état de certains blessés, le bilan des voyageurs décédés pourrait s’alourdir.